Comment dire "bébé" ? en Quechua ?

Post date: 12 juin 2015 16:09:26

Le Quechua, ce n'est pas forcément la marque de distributeur de Décathlon, c'est aussi la langue d'indiens d'amérique du sud, descendant des Incas. Essentiellement parlé au Pérou et en Bolivie.

Mais moi aussi, je disais des mots en Quechua (alors que je suis d'origine chilien) et je ne le savais pas.

wawa:

J'apprend que ce mot là, désigne les enfants en général, mais qu'il est familier.

En revenant d'avion du Chili par la Varig, compagnie aérienne brésilienne, j'ai demandé à l'hôtesse de l'eau pour le bébé. "Aqua par la wawa", prononcé à la chilien, ça donne awa para la wawa. Incompréhensible. Elle m'a regardé d'un drôle d'air.

wawi :

En fait, on peut aussi dire wawi. Oui, je l'utilise aussi. mi wawi, c'est familier dites vous? oui, au sens, de la famille.

Cependant, moi, l'espagnol je l'ai appris dans ma famille, alors je n'ai jamais su ce qui était familier de ce qui ne l'était pas.

wawacha :

en fait, pour parler d'un bébé, en général, on dit wawacha. Je ne sais pas pourquoi, mais les indiens qui parlent quechua mettent des chu, des cha, des cho à tout les mots. Les Quechua, c'est un peu les portugais de l'Amérique du sud.

lluqsiq wawa :

pour être plus précis, on devrait dire lluqsiq wawa ou lluqsiq wawacha pour un bébé qui vient de naître. C'est le nourrisson, même pas ! celui qui est tout dégouliant et pas très beau (sauf les miens, c'est connu, le plus beau wawa du monde, c'est mon bébé, objectivement, bien-sûr).

llullu:

Si on veut aller vite, on peut aussi dire llullu, mais on peut aussi utiliser ce terme pour les veaux, petits cochonnets, poulains.

k'irusqa :

en aymara, ce peuple beaucoup beaucoup plus barbare que les indiens quechua, intelligents et raffinés, il paraitrait qu'on peut aussi dire k'irusqa (mais franchement, mettre des k' en début de mots, che n'importecho quoichu. Est ce quecho les quechuachi les fontcho ?)

non sérieusement, c'est pasdes barbares, mais Aymara comme Quechua emmaillotent leurs marmots. Dans ce cas, on dit k'irusqa pour parler du bébé enmailloté dans ses langes.

puñuqllaraq :

(ne me demandez pas comment ça se prononce) Familièrement toujours, on peut parler le puñuqllaraqpour ceux qui passent l'essentiel de leurs journée à dormir. C'est le temps béni (on y pense comme ça UNIQUEMENT après coup) où bébé ne marchait pas en tirant la nappe et en foutant tout par terre.

ñañu :

Jusqu'à un an et 1/2 on peut aussi dire ñañu. Remarquez la similarité avec le verbe ñuñuy qui veut dire têter (mais uniquement au sein, pas au biberon)

chakisituyuqña :

en même temps que le bébé grandit, on se donne des challenges, par exemple celui de prononcer ce mot chakisituyuqña, c'est le bébé qui est capable de marcher.

maman ou papa d'un lluqsiq wawa, ne desespère pas. Lorsque tu sauras dire et répéter sans trébucher sur le mot chakisituyuqña, alors tu pourras dire que ton bébé a grandi.

pichi :

Pichí, ça veut dire pipi en Chilien, mais en quechua et sans l'accent sur le i (í), c'est l'esprit d'un bébé et en mapuche (très très très très loin dans le sud) c'est tout simplement un petit.